A r r i v e e    a    M a n d a l g o v i

Dimanche 18 septembre 2016, 6:20… il semblerait que le réveil sonne… Et oui, on est en plein dedans ! Aujourd’hui on prend la route vers le sud de la Mongolie, direction Mandalgovi.

On se prépare tranquillement à affronter nos premières longues heures de trajet dans un bus (bien) local.
Et pour bien commencer la journée Laura décide de se faire un copain à la gare routière 🙂

C’est parti, sac à dos en soute, sandwich mortadelle locale et décoration du bus made in Mongolia, 5 heures de bus nous attendent !!

Après 2h environ passées dans 5 degrés, ça y est on nous fait signe qu’il est temps de descendre faire une pause et manger… ou pour nous se sera plutôt se réchauffer, et comme toutes les 15 minutes ici c’est bien grâce au langage des signes et à l’extrême gentillesse de tout le monde  qu’on réussira à commander un thé brûlant (il était le bienvenu) !

img_0154

img_0157_modif
Laura a trouvé un nouveau compagnon de voyage !
Zim mange de la "mortadelle" mongole !
Zim mange de la « mortadelle » mongole !
Le volant customisé ici c’est une tradition… ou une passion 🙂
Bus mongole
Bus mongole
Premier long trajet en bus local
Premier long trajet en bus local
img_0174_modif
Zim le paparazzi 🙂
img_0167
Tea time !

img_0168

Laura dort, Simon fait la connaissance de Tuvshin et Margad (oui on avoue ils « parlent » un peu anglais, d’ailleurs, depuis notre arrivée en Mongolie, la confiance en notre niveau d’anglais n’a fait qu’exploser, on se sent « fluent » dès qu’on parle avec quelqu’un ici ! ) … et 3h plus tard on y est !

C’est vrai que le premier cliché ne fait pas rêver, on vous l’accorde ! C’est un peu ce qu’on a ressenti en descendant du bus « Mais qu’est ce qu’on fout là ?… »
Mais après 2 jours passés à Mandalgovi, on a compris que l’on avait bien fait de s’y arrêter ! Mais nous y reviendrons plus tard.

Du coup, Tuvshin et Margad nous ont gentiment amené à l’hôtel que nous avions trouvé dans le guide. Du moins, celui qu’on pensait… on a compris plus tard que nous n’étions pas du tout là où nous pensions être.
Une fois à la réception, ils nous ont bien aidé en jouant leur rôle de traducteur à la perfection ! Jusqu’à ce qu’ils aient du partir …. Là a donc commencé pour nous nos premières discussions en mongole ! On vous laisse imaginer le résultat !!!
Après quelques gestes et sourires, nous voilà dans la chambre. Et en y entrant, on réalise les mises en garde des deux jeunes : « Do you really want to sleep here ? There is another hotel in the city ! This hotel is very cheap… »
Peu importe, il est trop tard, on a une chambre et une salle de bain… Sur le papier en tout cas ! 🙂

On fera l’impasse sur le confort cette fois et on décide d’aller se balader en ville. En descendant on croise la patronne de l’hôtel qui nous a trouvé quelqu’un pour nous amener voir Süm Khökh Burd, un temple en ruine à 65km de Mandalgovi (2:30 de route…). Après quelques négociations sur le prix abusif qu’ils nous avaient annoncé, et oui toujours en mongole, on dit ok et on se donne rendez-vous le lendemain matin pour une journée d’excursion en jeep (Mitsubishi Outlander pour les puristes !).

On part donc enfin faire notre balade dans une ville qu’on pourrait classer de ville fantôme ! Comme depuis notre arrivée en Mongolie, et encore plus depuis que l’on a quitté Oulan Bator, tous, oui oui, TOUS les gens nous dévisagent ! On doit avouer que les premières fois, on se sent un peu bizarre … mais on oublie très vite et on fait avec ! Clairement, à ce moment ci, on devait être les deux seules personnes non mongoles dans la ville ! Et il faut aussi avouer que certes ils nous dévisagent, mais ils restent extrêmement accueillant et toujours souriant !
On se promène toujours et là, on découvre au nord de la ville un mémorial qui offre un panorama sur Mandalgovi et ses alentours. Autrement dit sur Mandalgovi et rien d’autre ! Mais le spectacle est bien là ! Voir toutes ces étendues nous apaise et nous permet d’apprécier une chose aussi simple que de prendre le soleil et manger des pipasols !
On continue tranquillement à marcher jusqu’à des chevaux en liberté qui ne restent pas bien longtemps à côté de nous … eux aussi doivent être intrigués par notre venue ici …

La journée se termine par un restau (pense alors) qui nous servira du mouton d’âge mûr que même Zim aura du mal à finir 🙂

img_0324
Mémorial de Mandalgovi

img_0196_modif

img_0192_modif

img_0209_modif

img_0216_modif

img_0221_modif

img_0199_modif

img_0229_modif

img_0232_modif

img_0201_ok

img_0241_modif
Bouc 20 ans d’âge ! Oui oui le gros plan c’est du grasss !

With Love Laura & Simon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 19 =