N o t r e    p r e m i e r    t r i p    e n    J e e p
d i r e c t i o n    S u m    K h o k h    B u r d

Lundi 19 septembre – 9:00. Comme prévu, on retrouve nos guides pour la journée. On s’échange nos prénoms et dans la seconde qui suit, on les oublie ! On réapprendra par la suite que nous étions en compagnie de Chimeddulam et Bat Erdene. Sans relire, essayez de vous redire ces prénoms … Hum, vous voyez comme c’est difficile !!!

Chimmeddulam_et_Bat_Erdene

Après un passage à la supérette du coin et à la station essence pour mettre « the water » dans la voiture, on sort de Mandalgovi. En 3 minutes, on ne voit plus la ville et on se retrouve déjà en pleine steppe mongole ! Rien devant, rien derrière ni des côtés, nous voilà plongés en pleine steppe avec comme seuls voisins, les troupeaux de chevaux, vaches ou biquettes par dizaines et parfois quelques yourtes isolés. « C’est tellement magnifique » répète Laura à peu près toutes les 22 secondes 🙂 Elle a raison ! Le paysage est magnifique !

On ne voit pas le temps passer, et nous voilà arrivés à un petit monastère perdu au milieu de nulle part. On nous invitent à descendre et à entrer dans le monastère qu’un moine venait de nous ouvrir ! Le temps de faire une prière, d’y déposer une offrande (bon l’équivalent de 40 cents, faut pas déconner non plus :p), on repart dans la même direction. Où va-t-on ? On n’en sait rien, et vu les routes, ou plutôt les chemins qu’on prend, on se demande vraiment comment ils font pour savoir où on est !

Ouverture_monastere

Biquettes

Autel

20 minutes après, on voit au loin un ensemble de quelques yourtes et des troupeaux d’animaux, vaches et chevaux. Le 4×4 ralenti et Chimeddulam nous fait comprendre qu’on arrive dans la famille de son mari. On s’arrête et on entre dans une yourte ! Cool ! On va entrer dans une yourte ! Cette petite habitation qui ne paye pas de mine de l’extérieur n’en paye pas non plus à l’intérieur. Du moins pour celle-ci ! On prend place, Laura sur un tabouret, Simon par terre jambes croisées. En 3 minutes, la yourte se remplit et on se retrouve à une douzaine dedans ! Tous les habitants de ce mini village sont avec nous ! 🙂
Très vite, la grand mère de Bat Erdene se met à servir des bols. Ça y est, on se dit qu’on va goûter ce fameux lait de jument fermenté tout droit sorti d’une poche animale ! On nous avait déjà prévenu que cette boisson était horrible …. et bien à notre tour maintenant de faire passer le message ! C’est sans aucun doute la plus horrible que l’on ait jamais bu !!!!!!! En plus de ça, la grand mère a du mettre 3 litres dans le bol de Simon ! Bat Erdene boit son premier bol en environ 40 secondes alors que nous, on enchaîne difficilement les gorgées !
Si encore ça s’était arrêté là … La grand mère nous propose maintenant de manger leur fromage. Ou leur savon on ne sait pas trop une fois qu’on l’a en bouche ! Simon n’est vraiment pas difficile niveau nourriture (aux grands dames de Laura) mais en croquant dans ce morceau de fromage il avoue « c’est infâme ! » mais en gardant le sourire pour ne pas les froisser !
Cette fois-ci vous nous direz que c’est fini ? Et bien non, Bat Erdene récupère de sa grand mère une bouteille de coca avec un liquide transparent … Laura prévient déjà Simon de ne pas en boire si c’est de l’eau ! Chimeddulam nous indique qu’on s’apprête à boire de la « cow vodka » … Oui oui vous l’avez bien compris, de la vodka faite à partir de vache !! Et au goût, on comprend pourquoi ! Notre ressenti : de l’eau au goût de vache tout simplement !
Entre deux gorgées, Simon est pris à partie par l’un d’entre eux dans une partie de pierre-feuille-ciseaux mongole ! Il ne comprend pas trop ce qu’il se passe mais on passe un bon moment et on les fait bien rire ! 🙂 (à noter que chez eux, le doigt du milieu n’est apparemment pas une insulte !).

Famille

Fumeur

Jeu_mongole

On finit tant bien que mal nos « verres » et on reprend la route en direction de Süm Khökh Burd. On montre à Bat Erdene des antilopes en train de courir pas très loin de nous. Ni une, ni deux, notre pilote du jour sort de la route et se met en chasse ! A travers la steppe, on se retrouve à quelques mètres d’une antilope sauvage ! Après quelques secondes avec elle, il décide de la laisser tranquille et on reprend la route ! Comment a-t-il fait encore une fois pour la retrouver ? Mystère mongole !

Midi et demi, on découvre Süm Khökh Burd, un temple en ruine au milieu de nulle part ! Et même ici on finit par apercevoir un terrain de basket (parce que oui il y en a PARTOUT) ! Après une petite partie et une marche autour du temple, on se pose pour manger …. Du moins on essaye vu qu’on avait tous les deux le ventre complètement retourné ! Après deux morceaux de pain sucré et de saucisse rouge que même Vinz ne pourrait pas manger, on reprend la route direction Mandalgovi !

Zim_reflexion

Dunk_de_ouf

Laura_et_des_biquettes

Notre chauffeur réussi à nous ramener via une autre route où l’on découvre d’autres paysages encore magnifiques (oui Laura n’a pas cessé de dire que le paysage était magnifique). Nous arrivons à l’hôtel, nous prenons une chambre et enfin nous choisissons un repas que l’on peu manger de a à z : du poulet frit ! Pas très original mais très bon pour notre estomac !
21:00, on remonte dans notre chambre, on prépare la journée du lendemain : bus toute la journée ! Pas grave, ça fait partie du jeu et qu’est ce qu’on a à faire de toute manière ? 🙂

With Love,
Laura & Simon

4 commentaires sur “N o t r e    p r e m i e r    t r i p    e n    J e e p
d i r e c t i o n    S u m    K h o k h    B u r d

    1. On l’attend toujours …. On pense que oui, il l’a mangerait ! Mais il ferait pas le malin après, tu peux nous croire !!!!!!!!
      On en met une dans le sac, on verra ça au Pérou !! :p

  1. Un regal de vous suivre ! On attend la suite avc impatience… J’attend le passage en Colombie (en scret) haha en attendant c’est enorme la Mongolie ! Bisous de Moorea les pieds dans l’eau. Profitez a fond comme ca ! Vous etes au top ! XxxxX

    1. T’inquiètes, on ne lâchera pas l’affaire en Colombie non plus !!
      On attend de vous voir là bas alors ?!!! 🙂
      Pas trop dur le retour ?!! Bon courage à Paris !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 13 =