H u e . . .
T o p    d e p a r t    p o u r    1 . 0 3 9    k m    a    m o t o    !

Samedi 5 Novembre 2016


On est enfin à Hué ! Et désormais vous êtes tous au courant, on a acheté notre moto mais il faut savoir qu’avant cela on y avait déjà réfléchi depuis Hanoi, et Hué était la dernière ville où l’on pouvait avoir une chance d’en acheter une ! On vous dit pas du coup dans quel état de stress était Zim à l’idée de pouvoir continuer le voyage sans avoir trouvé sa Honda ! Parce que oui, première moto pour Zim et en plus au Vietnam ! Il a clairement 8 ans dans sa tête et il est déjà surexcité à l’idée de faire notre premier voyage avec !
Mais avant tout cela il a fallu la trouver … et quelle épreuve !! En gros pour vous résumer la situation, en 10 minutes montre en main le lendemain de notre arrivée, on avait notre bolide ! Ne vous préoccupez pas de la carte grise, de l’assurance ou même du modèle qui vous plairait !! Apportez juste les dollars nécessaires et vous repartirez sur deux roues !
Du coup on a quand même pris notre temps pour visiter la charmante ville d’Hué, pleine d’histoire avec sa jolie citadelle et l’ancienne cité impériale (peut être moins impressionnante par sa grandeur que la cité interdite de Pékin mais tout aussi charmante si ce n’est plus du fait qu’il y ait bien moins de monde et qu’il est donc possible de bien profiter de la visite dans le calme) !

Allez pousse Zim

Hue entrée cité impériale

Hue cité impériale

Hue cité impériale

Hue cité impériale

Hue cité impériale

Restes de la guerre du Vietnam

Tombeau

Tombeau

Tombeau

Hue

Hue

L’heure est venue de mettre « les voiles », enfin on se comprend hein et qui dit départ, dit test des bagages ! Et pour un test, s’en est un !!! Zim rabat les deux racks que Duyen nous a installé pour mettre les sacs, et vu nos sacs, on se demande où tout va tenir ! Laura est assez pessimiste mais Zim est là pour la rassurer : « ça va le faire, t’inquiète pas ! » Oui, bon, en vrai, il avouera après coup qu’il n’était pas plus confiant que Laura avant de les fixer ! Peu importe, on a plus le choix maintenant ! On attache comme on peut les bagages et après avoir perdu 6 litres de sueur (5,9 pour Zim) on peut partir !
Première étape : 14 km pour aller voir la tombe de Khai Dinh. Ça va, on commence doucement ! Et une fois arrivé sur place, on se dit qu’en fait, les bagages du côté c’est pas trop mal honnêtement !
On passera un moment dans ce gigantesque et somptueux tombeau, et la pluie qui vient de s’inviter ne gâchera rien, apportant même une ambiance un peu sordide, rendant l’ensemble assez incroyable !

Tombe de Khai Dinh

Tombe de Khai Dinh

Tombe de Khai Dinh

Tombe de Khai Dinh

Tombe de Khai Dinh

Tombe de Khai Dinh

Tombe de Khai Dinh

Heureusement la pluie s’arrête très vite, juste le temps pour nous de reprendre la route. Cette fois on commence réellement notre première étape : Huê – Hoi An, 122 km vers le sud. On ne mettra pas la durée du voyage parce qu’on découvre assez rapidement qu’avec une Honda Win chargée à toc, on avance pas très vite ! Mais par contre, on peut passer par des routes assez folles et découvrir des paysages incroyables en s’arrêtant où on veut ! Et franchement on apprécie !!!
En tout cas, on fera plus d’une heure de route dans la nuit, ce qui nous aura fait réaliser que plus jamais on partira « aussi tard » les prochaines fois !!! Bref, première expérience plutôt agréable même si on a déjà mal aux fesses ! 🙂

En allant vers Hoi An

Nouveau poto de Zim

Sur la route

Sur la route

Sur la route

Dans un tunnel

Heureusement vous n'avez pas l'odeur

Sur la route

Sur la route

On restera deux jours à Hoi An, petite ville très agréable et très calme de la côte vietnamienne où on déambulera simplement dans ces rues colorés et pleine de vie. On n’est encore jamais allé à Cuba, mais certains coins de la ville nous font déjà penser à plus tard … On reprend nos esprits, le voyage passe déjà assez vite comme ça, pas besoin de voir si loin !!! :). Hoi An nous aura énormément plu par son calme et son ambiance mais aussi par les restaurants qu’on aura fait les deux soirs et en particulier leurs desserts !!! Vous avez déjà mangé des bananes d’ici ? Non ? Alors vous n’avez jamais mangé de bananes ! Elles sont juste délicieuses et même Laura, qui à la maison s’enfile plutôt un panini mortadelle, insistait à chaque repas pour tenter un dessert. Bon vous connaissez Zim, il lui en faut pas beaucoup non plus pour se laisser tenter !!! 🙂

Hoi An

Noooooon ne me quitte pas

Hoi An

Plage Hoi An

Hoi An

Hoi An

Zim se la raconte

Hoi An

Hoi An

Hoi An

Hoi An

Meilleur Banh mih

Biatch photo

Ils sont forts quand même !

Sur le phare d'Hoi An

Déjà fini Hoi An, direction Quang Ngay, 120 km plus bas. Apparemment il n’y a rien à faire de particulier dans cette ville, mais elle présente l’avantage de nous couper le trajet ! On a pas envie que la moto devienne une contrainte, on l’a acheté pour kiffer ! On arrive à Quang Ngay  sauf qu’à ce moment on se rend compte que l’hôtel qu’on a réservé est à encore 60 km de là ! Pas très loin vous direz nous ! Oui, mais n’oubliez pas qu’on est en Honda Win !!!! Donc 60 km, ça représente un peu plus d’une heure encore … Pas grave, on prend la route et on se retrouve au milieu de nulle part dans un resort 5 étoiles, à 19€ la nuit ! Oui oui, un 5 étoiles pour si peu ! Et pourquoi ? Probablement parce qu’on devait être les seuls fous pour être là à ce moment de l’année ! On profitera de la méga piscine à 20 mètres de la mer à deux ! On croisera seulement un autre couple le lendemain au petit déjeuner, mais on aura passer l’après-midi à la piscine seulement tous les deux :). Seul hic pour ce resort (ce qui explique notre après-midi à la piscine aussi), c’est que la plage qu’il occupe était vraiment très (très très) sale ! Inconvénient de la basse saison sûrement, personne ne se soucie de ça quand les touristes ne sont pas là … Vraiment dommage ce comportement !

Sur la route

Sur la route

Sur la route

Piscine a Quand Ngay

Pause dans les coins de Quang Ngay

Bref, après un petit-déj bien matinal, on reprend la route en direction de Quy Nhon, 175 km plus bas encore. Un peu plus longue l’étape cette fois mais on a trouvé une « auberge » qui a l’air de valoir le coup ! Et à vrai dire, elle valait carrément le coup !!! « Life is a beach » porte bien son nom ! Imaginez un chemin large d’1,50m, seul une moto passe à la fois, qui trouve pour fin, la plage. Et juste avant cette plage, notre auberge ! Mais pas une auberge comme à Hanoï ou Pékin ! Non non ! Ici on vit pieds nus, on a les pieds dans le sable toute la journée et on dort dans une petite hutte en toit de chaume. Steeve, le responsable, anglais, a installé ce petit coin de paradis depuis 3 ans et vient de souffrir d’une méchante coulée de boue il y a tout juste 3 semaines ! Ceci dit, on ne le remarque même pas, le coin est nickel ! On enfile vite fait bien fait nos maillots histoire d’aller profiter un peu de la mer ! Bon ici par contre il faut rester vigilant, les vagues sont marrantes et on s’éclate, mais elles font faciles 4 mètres de haut et sont d’une puissance … On se repose un temps sur la plage et on se dit qu’on est déjà dégouté de repartir si vite le lendemain ! On décide de manger sur place ce soir là, faut dire que le village de pêcheur dans lequel on est, ne propose pas non plus un max de choses à faire et encore moins la nuit tombée ! Mais on ne regrettera pas parce que Steeve avait prévu pour ce soir un barbecue de poissons et viandes ! On est là, vue sur la mer, barbecue devant nous sur la table … Que veut-on de plus ? Là s’en est trop, on ne veut absolument pas partir demain, du coup on bookera une nuit supplémentaire ici ! C’est quand même hyper cool de pouvoir choisir au dernier moment de ce qu’on fait ou non !!! 🙂

Depart pour Quy Nonh

Laura en a un peu marre

Sur la route

Sur la route

Sur la route

Sur la route

On passera la journée du lendemain à se reposer et à laisser la moto au garage du coin pour faire une vidange et changer les freins !

Plage de Quy Nonh

Life's a beach

Life's a beach

Petite pause mécano

Life's a beach

Life's a beach

Life's a beach

Bon pour l’histoire, la suite n’aura pas été aussi simple que ça, mais on vous garde ça pour le prochain article !

With Love

Laura & Zim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =