L e s    s u r p r i s e s    d u    l a c    i n l e    ! !

Mardi 20 Juin 2017


Bon finalement le train jusque Mandalay ça a été super marrant pour Laura mais un peu moins pour Zim qui a été bien malade tout le long du trajet !

Gare de Bagan

Direction Mandalay

Train local

Amitié éphémère

On arrive quand même comme prévu à la gare de Mandalay, où on essaye de rejoindre rapidement la gare routière pour prendre un bus en direction de Kalaw le plus vite possible ! Et ce sera chose faite, vers 20h on prend un mini van où on se retrouve seul avec le chauffeur et toute la marchandise qu’il a embarquée !

On arrive en pleine nuit à destination ! Génial … on a pas d’hôtel … rien ! Mais pas de panique, comme d’habitude on se retrouve devant un des nombreux hôtels de la ville et en 2 techniques de négociation, on s’en trouve un plutôt correct pour un prix correct ! Et juste avant d’aller compter les moutons car il est quand même environ 2h du mat’, on se connecte à internet et là … SURPRISE !! On découvre avec plaisir le message de Maïté & Quentin envoyé la veille : « Bon on sait pas si vous verrez ce message mais on est sur la route de Kalaw, on vous rejoint ! » Cool, on s’attendait pas à ça vu la carotte qu’ils nous avaient mis en Thaïlande :p. On va se coucher en prenant rdv pour le lendemain, on verra ce qu’on pourra faire tous ensemble !

temple de Kalaw

Le lendemain donc, Zim reste au lit vu qu’il n’est pas encore vraiment remi, et Laura, Maïté & Quentin vont arranger les jours suivants. Et au programme ce sera trois jours de marche en direction du lac Inle avec deux nuits chez l’habitant. Bon, en entendant « nuits chez l’habitant » on pense forcément tout de suite à notre aventure laotienne mais ça ne nous empêchera pas d’y aller non plus ! En attendant le départ, on se détendra dans Kalaw, on achètera quelques souvenirs et on finira dans un petit restau hyper réputé qu’on trouvera pas si réputé que ça pourtant …

Le lendemain, c’est parti pour trois jours de marche ! On entame le trek par une montée pas super facile pour arriver sur un plateau offrant déjà de très belles vues ! Notre guide est jeune, 19 ans, et plutôt discret, mais répond à toutes les questions qu’on lui pose et s’intéresse même à notre façon de vivre en Europe, chose qu’il ne connait forcément pas. On enchaîne les 15 premiers kilomètres en passant d’une forêt dense aux plantations de piments rouges tout en côtoyant ici et là tout un tas de buffles qui nous regardent à chaque fois avec leurs gros yeux ! On arrive enfin dans le premier village et on s’installe dans notre maison du jour. Petite propriété toute mignonne sur les hauteurs offrant une belle vue sur la vallée et les récoltes de piments. Notre guide nous indique où sont la douche et les toilettes … Bon, on attendra pour la douche, on est pas si sale de toute manière hein !!! 🙂

On traine un peu à fumer un « cigare » made in Birmanie avec un local, et à regarder les jeunes jouer à leur sport favori, nous l’appellerons « tennis-ballon »…. pour enfin finir notre soirée à écla… euh à jouer à la coinche (vous aurez compris qui joue avec qui :p) et on se couchera assez tôt vue la journée du lendemain qui nous attend. Mais avant, pipi dehors ! Et qui dit aller dehors, dit face à face avec une grosse araignée ! Et oui, on y échappe pas ! Mais Zim a bien changé, il passe devant elle sans broncher, mais Laura n’a pas changé ! Bon au moins elle aura bien fait rire Quentin qui aura quand même la gentillesse de chasser le mastodonte dehors ! On profite un dernier coup du ciel magnifique au dessus de nos têtes et il est l’heure d’aller au lit !

Prêts pour coincher

Treck jour 1

Buffle

Instant copain

Trek

Champ de piments

Enfants

Buffle

Piments

Tennis ballon

Instant cigare

Instant copains birmans

Instant cigare birman

Revolucion ?

Bonne nuit

6 heures, tout le monde debout ! Il est tôt, on est un peu fatigué mais se laver les dents devant un tel lever de soleil valait bien le coup ! On découvre un autre paysage que la veille sur la vallée, la brume est encore bien basse est masque une bonne partie de la vallée ce qui nous donne le sentiment d’être au dessus des nuages, sur une autre planète ! Allez, on se recentre sur ce qu’on doit faire aujourd’hui, 15 autres kilomètres ! On remercie nos hôtes en dialecte du village et c’est parti ! On repart donc sur ces 15 kilomètres et on redécouvre le même genre de paysage que la veille, peut-être un peu moins vallonnés c’est vrai mais encore une fois avec autant de piments rouges. Zim en a d’ailleurs gouté un et heureusement qu’il aime ça parce que Laura les trouve immangeables tellement ils sont fort ! On arrivera un peu plus tôt que la veille chez nos nouveaux hôtes et on réécla… rejouera à la coinche 🙂 Aujourd’hui, la maison est encore plus primaire que la veille mais le repas de notre guide nous satisfait !! On se la fait tôt aussi aujourd’hui et on aura pas droit à un face to face avec une méga araignée au moment de se laver les dents, tant mieux !

Copines

Piments

Lever de soleil

Trek

Champ de piments

Tracteur birman

Dernier jour, on se lève un peu plus tard, aujourd’hui on a que trois heures de marche normalement ! Ça tombe bien parce qu’on commence à avoir mal aux pieds quand même ! On passe la matinée à descendre vers le lac et les genoux prennent plutôt cher ! 11:30, on est un peu en avance et on se retrouve à recoincher sur une terrasse avant la petite heure de bateau sur le lac Inle pour rejoindre le village. Repas fini, parties gagnées (encore … :p) nous voilà sur la petite barque qui nous emmène de l’autre côté du lac. On se dit au revoir avec notre gentil et timide guide et on se dirige à pieds vers notre hôtel, non sans mal vu les courbatures qu’on a tous !

Guide

Hôte

Direction le lac

Lac Inle

Lac Inle

Ils aiment la bière et leur pays

On passe les deux jours suivants dans les coins du lac où on rencontre Koko, dans une piscine naturelle après une belle balade à vélo, qui nous invite à venir chez lui « sur le lac ». (Maïté si tu lis cette article sache que c’est par respect pour notre amitié qu’on ne publiera pas la vidéo de démarrage à vélo ! On t’aime !!). Bon on sait pas comment on va le trouver son chez lui, mais on verra ça en temps voulu. En attendant, on finit notre balade à vélo (après une « chute » dans la boue et une panne) par the place to be des étrangers : le vignoble du lac Inle. TOUS les touristes y passent et on rencontre même un mec de Saint Nicolas en forêt ! Oui oui, le St Nic à côté de Neufchef, chez nous en France ! C’est fou hein ! On profite d’un verre de vin blanc et de fromage pas trop mauvais pour le coin et surtout d’un coucher de soleil plutôt sympa ! On rentre à la lumière du téléphone et on finit comme il se doit la journée par des parties de coinche, d’abord au restaurant, puis dans la chambre !

Koko

Photographe en herbe

BG dans la piscine

Vignobles Birmanie

Coucher de soleil

Dernière journée ensemble, on décide de retrouver Koko ! On va au lac sans vraiment savoir quoi faire et on pose des questions sur ce Koko. Personne ne le connait … bon, tant pis, on va voir ce qu’on peut faire … Zim se retrouve seul et croise le chemin d’une femme qui lui tend son téléphone : »Allo, c’est Koko ! Suivez ma soeur, elle vous emmène chez moi ». Plutôt incroyable cette histoire mais Zim retrouve les autres et tous ensemble on suit cette femme ! On monte dans sa barque et après 10 minutes on se retrouve à l’écart de tout le remue-ménage du lac, dans une maison plus authentique que tout ce qu’on a vu depuis là. Personne ne parle un mot d’anglais dans la maison mais on comprend qu’on est en compagnie de la soeur de Koko, son père et tous les enfants de la soeur et du père (qu’ils n’ont pas eu ensemble hein !!!! :)). Toujours sans vraiment comprendre, on se voit servir le repas du midi qu’on ne peut refuser ! On passe un moment vraiment irréel et Zim est plutôt content d’avoir suivi son instinct sur ce coup là ! Après le repas, on aura même droit à une séance de maquillage au tanaka (vous vous souvenez, leur bois qu’ils se mettent sur la figure pour se protéger du soleil) fait par la soeur de Koko. On jouera ensuite avec les enfants et Laura se verra offrir un collier créé sur place via une fleur de Lotus ! Un moment tout simplement irréel mais tout autant magique ! Un dernier tour de barque avec la soeur de Koko, un dernier au revoir téléphonique à Koko qui n’a pas pu nous rejoindre et nous voilà repartis avec ces souvenirs fous dans la tête !

Petit gars

Photo de famille

On part en expédition

Maison flottante

Lac Inle

Bettel

Ils sont malins tiens

(tous droits réservés – photo de Maïté)

On aurait pu finir notre aventure au lac Inle de n’importe quelle manière, elle n’aurait sûrement pas eu la même saveur ! Maintenant il est temps de se dire au revoir avec Maïté & Quentin ! On aura passé quasiment une semaine complète avec eux et on remercie leur coup de folie qui les a poussé à nous rejoindre parce que cette escapade au lac Inle n’aurait pas été la même sans eux ! Allez, on l’a déjà oublié la carotte du Laos et on se dit à très vite à Marseille !!! 🙂

Pour nous aussi le lac Inle c’est fini, après une nuit de bus (avec un autre mec de Thionville, le monde est vraiment petit c’est fou !), nous voilà à Rangoun pour une semaine de bénévolat dans un centre de méditation. Nous nous attarderons pas sur cette expérience qui nous a énormément marquée, mais Zim résume cette expérience comme suit : « c’est comme une séance d’abdos, c’est éprouvant, ça fait mal, mais une fois terminée, on se dit qu’il fallait le faire ! »

Atelier enfants

Nouveau pote

Chambre Zim

Equipe Thabarwa

With Love,
Laura & Zim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =